Recherche par catégorie

Type ou thème

Zone géographique

Recherche libre

Réforme agraire et reconfiguration du régime de gouvernementalité dans Les Tuxtlas, Mexique, 1920-1945

Cet article éclaire les formes de mobilisation de la question foncière dans les processus de construction étatique et du régime de gouvernementalité rurale au Mexique. Il aborde la façon dont la réforme agraire a été mobilisée comme un enjeu central de reconfiguration des rapports entre l’Etat et les instances locales de gouvernement. Sa mise en œuvre a opposé deux conceptions du pouvoir étatique, de la citoyenneté, de la propriété et du marché : la première, centrée sur l’autonomie des dispositifs locaux de gouvernance foncière et politique ; la seconde reposant sur la centralisation et la verticalité des liens entre l’Etat et les communautés rurales, à travers le rôle structurant des bureaucraties étatiques et syndicales dans l’allocation et la régulation des droits fonciers. L’article montre comment, à partir de 1935, les distributions de terre ont servi de levier à la construction de coalitions entre agents de l’Etat central et des secteurs subalternes des sociétés villageoises qui cherchaient à s’autonomiser vis-à-vis des structures de pouvoir traditionnelles, à travers l’activation de processus multiples de frontière interne qui ont conduit à reconfigurer les structures politico-territoriales et institutionnelles du Mexique rural.

Document publié dans le cadre des programmes de recherche :

Classification

Thème
Zone
géographique

Mise en ligne : 19 avril 2017 | Mise à jour : 19 avril 2017 | Auteur : Eric Léonard