LEONARD Eric

Chercheur membre du pôle | UMR 220 Gouvernance, Risques, Environnement et Développement (GRED)


  • IRD
  • Montpellier
  • France

CV concis

Né le 08 novembre 1963

Fonctions

Directeur de recherche IRD

Socio-économiste

Diplômes et titres

Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en géographie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2014 : Dynamique du changement légal et construction territoriale dans les Tuxtlas (Mexique). Une proposition de géographie institutionnelle, sous la responsabilité du Professeur Jean-Louis Chaléard

Docteur de l'Institut National Agronomique Paris-Grignon, mention Sciences sociales, 1991 : De vaches et d'hirondelles. Grands éleveurs et paysans saisonniers du Tropique Sec, Sud-est du Michoacán, sous la direction du Professeur Marcel Mazoyer


Qualifications principales

Socio-économie et économie politique de la question foncière et des institutions agraires (droits et obligations ayant trait au foncier, marchés fonciers, dispositifs de gouvernance foncière, politiques publiques rurales).

Approches institutionnelles des dynamiques spatiales (rapports entre dynamiques de changement institutionnel et processus de recomposition des structures et des hiérarchies territoriales).

Domaines géographiques de spécialisation

Mexique et Côte d'Ivoire

Projets de recherche en cours

Conflits fonciers et dynamiques des matrices institutionnelles dans le Mexique rural en en Méso-Amérique

Thématiques de recherche

Mes thèmes de recherche portent sur les rapports entre les trajectoires de changement institutionnel (envisagé en tant que changement dans les règles, formelles et informelles, organisant les interactions sociales) et les processus de changement social et spatial en prenant le champ foncier comme porte d’entrée privilégiée. Cette approche institutionnaliste est mise en œuvre dans une perspective plurielle, combinant les courants de l’économie institutionnelle, de l’économie politique, de l’anthropologie politique et de la political ecology nord-américaine.

Les travaux entrepris au Mexique dans ce cadre d’analyse portent sur l’analyse des formes historiques d’interaction entre les politiques publiques, la dynamique des institutions socio-foncières locales, et celle des dispositifs des gouvernance des organisations domestiques, communautaires et territoriales. Envisagées dans la perspective de longue période, ces interactions ont conduit à la mise en place de “dépendances de sentier” dans les formes de régulation politique et foncière, et plus spécifiquement du point de vue des dispositifs de mise en rapport entre famille, communauté, pouvoirs publics et marchés. Mes travaux éclairent en particulier la façon dont les réformes institutionnelles contemporaines (réforme foncière, municipalisation, intégration des normes internationales du développement durable) sont l'objet de processus de coproduction multi-niveau, tant à l’échelle des administrations sectorielles ou des projets de développement, qu’à celle des organisations socio-territoriales qui y sont confrontées.

Dans le contexte contemporain de libéralisation des marchés et des régimes de gouvernementalité, les trajectoires historiques de différenciation institutionnelle s’expriment à travers la capacité inégale des organisations – domestiques, communautaires et territoriales – à mettre à profit les nouvelles règles du jeu économique (migration, intégration contractuelle dans les chaînes agro-industrielles) et politique (décentralisation, démocratisation). Ces processus permettent de mettre en rapport les trajectoires de changement institutionnel et les dynamiques de recomposition des organisations et des hiérarchies territoriales au sein de l'espace rural.

Participation aux programmes de recherche publiés sur ce site :

Terrains de recherche

Mexique: Etats du Michoacan et de Veracruz

Côte d'Ivoire: Zone forestière, Bas et Moyen-Sassandra

Publications

Principales publications récentes sur la question foncière

Léonard E., 2004. La réforme agraire comme processus de frontière. Logiques d’autonomisation, ancrage de l’État et production institutionnelle dans la région des Tuxtlas (Mexique), Autrepart, 30 : 97-116.

Léonard E., 2008. Marché foncier, asymétries de pouvoir et exclusion. Incidences régionales des réformes libérales mexicaines de la fin du XIXe siècle, Economie Rurale, 303-304-305 : 136-153.

Velázquez E., Léonard E., Hoffmann O., Prévôt-Schapira M.-F. (ed), 2009. El Istmo Mexicano. Una región inasequible. Estado, poderes locales y dinámicas espaciales (siglos XVI-XXI), Mexico, CIESAS–IRD, 690 p.

Colin J.-Ph., Le Meur P.-Y., Léonard E. (ed), 2009. Les politiques d’enregistrement des droits fonciers : du cadre légal aux pratiques locales, Paris, IRD–Karthala, 534 p.

Léonard E., 2009. L’économie très politique d’un programme de titularisation foncière. Trajectoires locales d’endogénisation du changement légal en milieu rural mexicain, in Les politiques d’enregistrement des droits fonciers : du cadre légal aux pratiques locales, J.-Ph. Colin, P.-Y. Le Meur, E. Léonard (ed), Paris, Karthala : 365-403.

Léonard E., Velázquez E., 2010. Citoyenneté locale et réappropriation du changement légal au Mexique. Une analyse des conflits autour des transferts fonciers à Soteapan, Veracruz, in Politique de la terre et de l’appartenance. Droits fonciers et citoyenneté locale dans les sociétés du Sud, J.-P. Jacob & P.-Y. Le Meur (ed), Paris, Karthala : 61-94.

Cochet H., Léonard E., Tallet B., 2010. Le métayage d’élevage au Mexique. Colonisations foncières et dynamiques d’une institution agraire dans l’histoire contemporaine, Annales de Géographie, 676 :617-638.

Jul-Larsen E., Laurent P.-J., Le Meur P.-Y., Léonard E. (dirs), 2011. Une anthropologie entre pouvoirs et histoire. Conversations autour de l’œuvre de Jean-Pierre Chauveau. Paris, APAD–IRD–Karthala, 657 p.

Léonard E., Foyer J., 2011. De la integración nacional al desarrollo sustentable. Trayectoria nacional y producción local de la política rural en México, México, CEDRSSA–IRD, 461 p.

Léonard E., 2011. Pluralisme institutionnel et reconfigurations de l’ejido au Mexique. De la gouvernance foncière au développement local, Problèmes d’Amérique Latine, 79 : 13-34.

Léonard E., 2012. Construcción nacional y resurgimiento comunal. El gobierno municipal y la pugna por las políticas de tierra en Los Tuxtlas, Veracruz, 1880-1930, Cahiers du Pôle Foncier, 2, 30 p.

Léonard E., Chauveau J.-P., Kaboré R. (coord), 2012. Enjeux fonciers et dynamiques de rapports sociaux en milieu rural ouest-africain, numéro thématique de la revue Territoires d'Afrique, 4, 70 p.

Léonard E., Lavigne Delville Ph., Chauveau J.-P., Ibo J. (coord), 2013. Nouvelles politiques foncières, nouveaux acteurs : des rapports fonciers sous tensions, numéro thématique de la revue Territoires d'Afrique, 5, 82 p.

Léonard E., 2013. Question foncière et réforme agraire au Mexique : une affaire d'Etat, in Le Mexique, A. Exbalin (coord.), Collection documents pour comprendre les Amériques, 1, Mexico, CEMCA : 103-108.

Losch B., Léonard E., 2013. Agriculture familiale et politiques publiques. Etude de cas Mexique, in Les agricultures familiales du monde. Définitions, contributions et politiques publiques, Montpellier, CIRAD-AFD : 249-262.

Lavigne Delville Ph., Léonard E., 2014. Terre et ressources naturelles renouvelables dans les pays du Sud, in Dictionnaire des inégalités, A. Bihr & R. Pfefferkorn (dir.), Paris Armand Colin : 396-398.

Léonard E., 2014. Dynamique du changement légal et construction territoriale dans les Tuxtlas (Mexique), Paris, Publications de la Sorbonne–IRD, à paraître, https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01143035v1

Léonard E., Robles Berlanga H., 2015. Formalisation, informalisation et conflictualité des rapports fonciers dans le secteur de la réforme agraire au Mexique. Retour sur vingt ans de certification foncière, in Formalisation des droits et des obligations, Paris, Comite Technique Foncier et développement, AFD-MAE : 207-212.

Levang P., Sevestre D., Léonard E., Ndjogui T. E., 2015. Accaparement des terres ou développement? Les “élites” du palmier à huile, La Revue Foncière, 6 : 32-38. 

Léonard E., 2015. Conflictos por la Apropiación de los Recursos Locales y Cambio Institucional Endógeno. Las Luchas por el “Parcelamiento Convencional” en los Ejidos de los Tuxtlas, Veracruz, México, Revista de Pesquisas e Estudos sobre as Américas, 9 (3) : 93-127.

(co-)Auteur de documents publiés sur le site