Le marché foncier locatif sur les terres agricoles en Algérie

Projet retenu par le PNR (programme national de recherche) algérien. Il implique A. Benmihoub (CREAD), O. Bessaoud (IAMM), J.-Ph. Colin (IRD), A. Matalla (directeur de l'Office National des Terres Agricoles), K. Sifer (Université de Tizi-Ouzou).

L'évolution des structures foncières des quatre dernières décennies en Algérie a été marquée, dans un contexte de pression foncière accrue, par des dynamiques affectant les formes d’organisation sociales de l’agriculture, avec une coexistence d’exploitations familiales et d’entreprises agricoles modernes installées sur les terres privées ou publiques et accédant à la terre, entre autre, par des contrats de faire-valoir indirect (non reconnus légalement sur les terres publiques). Ce projet vise à mieux évaluer ces tendances et envisager des réponses face aux défis et enjeux qu’elles posent. La recherche met en relation, dans une approche économique néo-institutionnelle, la dynamique du marché foncier locatif, les formes sociales d'organisation de l’agriculture et l’évolution des systèmes productifs agricoles.

Une large enquête de terrain vise à analyser les principaux déterminants du recours au marché du faire-valoir indirect et ses incidences sur les structures agraires, en se fondant sur deux interrogations :

  • Quels sont les déterminants de la participation au marché locatif rural, au regard de la dynamique des configurations contractuelles ?
  • Quelles sont les incidences du développement du marché du FVI sur la structuration du milieu productif agricole, et en particulier sur le développement d'une agriculture entrepreuneuriale sur la base d'une configuration contractuelle de "reverse tenancy" ("tenure inversée").

Membres impliqués

COLIN

COLIN Jean-Philippe

IRD

Chercheur membre du pôle

Documents publiés

Les Cahiers du Pôle Foncier

Emergence et dynamique des marchés fonciers ruraux en Afrique sub-saharienne. Un état des lieux sélectif

Ce Cahier du Pôle Foncier contribue à une étude réalisée par IPAR pour le compte de l’UEMOA. Il propose un « état des lieux » de la littérature traitant de l’émergence et de la dynamique des marchés fonciers ruraux en Afrique sub-saharienne (ASS), ainsi que des tensions et conflits qu’ils induisent et des lectures que l’on peut en faire en termes d’efficience et (...)

 

Les Cahiers du Pôle Foncier

Marchés fonciers et concentration foncière : la configuration de tenure inversée (reverse tenancy)

Ce texte propose une première analyse des configurations de "tenure inversée" (reverse tenancy). Par "tenure inversée", on entend des situations dans lesquelles des petits propriétaires cèdent en faire-valoir indirect (location ou métayage) une partie ou la totalité de leurs disponibilités foncières à de grands propriétaires fonciers, à des entrepreneurs agricoles qui, sans (...)

 

Articles

Nouvelles politiques foncières, nouveaux acteurs : des rapports fonciers sous tensions

Ce numéro thématique de la revue Territoires d'Afrique est composé de six articles qui explorent les incidences foncières locales des changements “globaux” affectant les formes de régulation politique et économique des pays d’Afrique sub-saharienne et, plus généralement, la gouvernementalité des milieux ruraux. Ces changements relèvent de la combinaison d'un ensemble de (...)

 

Classification

Thème
Zone
géographique
  • Algérie

Mise en ligne : 25 novembre 2012 | Mise à jour : 25 novembre 2012 | Auteur : Jean-Philippe Colin