Rural microfinance and employment. Do processes matter (ANR)

Ce programme de recherche financé par l'ANR (2008-2011) vise à analyser les liens entre finance rurale et emploi rural, dans une perspective comparative sur trois pays, l'Inde, le Mexique et Madagascar.
A Madagascar, le projet comprend un volet foncier spécifique, impliquant Ulrich Zombre (doctorant Cirad), Emmanuelle Bouquet (Cirad), et Eliane Ralison (chercheuse FOFIFA Madagascar). Ce volet est consacré aux liens entre contraintes de liquidités, marchés du crédit et transactions foncières (achat-vente et faire-valoir indirect), dans un contexte caractérisé par la mise en oeuvre d'un programme de certification foncière et par la pluralité des options de crédit, formel et informel. Il s'agit d'une part d'explorer dans quelle mesure et sous quelles modalités le foncier constitue un moyen d'accès au crédit formel et informel, à travers la mise en garantie ou d'autres mécanismes. Il s'agit d'autre part d'étudier comment les contraintes de liquidité peuvent avoir une incidence sur les pratiques foncières. On s'intéresse notamment aux conditions d'accès au foncier pour les ménages pauvres, aux phénomènes de vente de détresse et de reverse-tenancy, et aux arbitrages entre les différentes options contractuelles locales (fermage/métayage, paiement de la rente en nature ou en espèces, paiement ex ante ou ex post, partage des coûts etc.).
Ce volet s'appuie sur des données de ménages originales, collectées en 2009 et 2010, combinant enquête quantitative et entretiens qualitatifs approfondis. 


Membres impliqués

Classification

Thème
Zone
géographique
  • Madagascar

Mise en ligne : 07 janvier 2013 | Mise à jour : 07 janvier 2013 | Auteur : Emmanuelle Bouquet